2 nouvelles BOITES À LIVRES

Deux nouvelles boîtes à livres viennent s’ajouter aux six déjà installées.
BAL 2 BAL 1 Vous pouvez les retrouver au 4 rue des Loges et au 18 rue des Landes.

Le fonctionnement reste le même : j’emprunte, je lis et je rapporte

A propos des livres des rues, une enquête très importante

L’association Les Livres des Rues, avec laquelle nous avons collaboré pour la mise en place de nos Boîtes à livres, organise les 1er et 2 juin 2018 à Rennes (centre social Carrefour 18) l’évènement « Quand le livre s’invite dans nos rues », premières assises des bibliothèques de rues.

Pour mieux connaître leurs utilisateurs, un questionnaire d’enquête est disponible en ligne sur ce lien

Merci de le relayer et d’y répondre en grand nombre.

JOURNÉE INTERNATIONALE POUR LES DROITS DES FEMMES

RETENEZ VOTRE SOIRÉE

affiche 10 mars copie

Une soirée cinéma mais pas seulement, animation, lectures, scènettes et débat avec un médecin du Planning familial après le film IVG 40 ANS APRÈS.

Faites passer l’info autour de vous, voisin(e)s, ami(e)s, famille, venez nombreux pour cette soirée spéciale Droits des Femmes.

Une rencontre interculturelle autour des cuisines du monde et un poème de Fatou Diome : Fado pour les Femmes,

Samedi 12 mars au Kiosque, Chantepie initiatives a fêté les femmes en valorisant leur savoir-faire culinaire. Plus de 70 personnes ont participé à des ateliers puis dégusté les plats réalisés.

Quelques échos dans cette courte vidéo…

et quelques images de Geneviève…Installation Baklawas Bretagne Dans la cuisine Dégustation et comptabilité Italie et Mongolie Poulet camerounais Présentation et lecture

Au cours de cette rencontre le poème de Fatou Diome a été lu :

Fado pour les Femmes

Cléopâtre, je pense à vous !

Me croiriez-vous, si je vous disais que les plus méritantes des femmes d’aujourd’hui voient encore, trop souvent, leurs compétences niées ou placées sous l’égide de quelque mâle dominant, qui aurait succombé à leur charme ?

Ainsi, à propos de Dilma Russeff, la nouvelle présidente brésilienne, un journal, qui n’a plus à démontrer son rang de leader d’opinion, a titré sans complexe : « L’élue de Lula. » Il n’est donc point besoin d’être une féministe radicale pour se demander quand s’arrêtera l’infantilisation, pire, la chosification des femmes.

Aux oubliés de l’Histoire, il ne reste que l’espoir des lendemains qui chantent. Alors, après chaque révolte, je rêve.

Lire la suite :

Fado_pour_les_Femmes